L'origine du mâle

Publié le 4 novembre 2017

Sous les hashtag #balancetonporc ou #moiaussi (#metoo chez les anglo-saxons), les témoignages d’agression et de harcèlement sexuel se multiplient comme des petits pains. Le phénomène en dit long sur l’ampleur du drame. Car l’’affaire Harvey Weinstein n’est malheureusement que la partie émergée d’un véritable iceberg culturel. Derrière ces révélations, toutes plus sordides les unes que les autres, se cache en effet un mal profond qui, loin du strass et des paillettes d’Hollywood, touche toutes les couches socio-professionnelles de la population féminine.

Face au déluge d’accusations et de scandales qui inondent désormais les réseaux sociaux, on ne peut s’épargner un examen de conscience collectif et tenter de comprendre l’origine de tels comportements inacceptables. Comment en est-on arrivé là ?!

C’est sur le plateau de l’émission Quotidien, de Yann Barthès, que l’actrice Florence Darel apportera la réponse : « Depuis des siècles, les religions ont fait que les femmes sont celles par qui le péché arrive. Quand les hommes arrêteront-ils de considérer les femmes comme des butins ? ». L’actrice ne parle évidemment pas d’un dieu en particulier mais bien de « la religion » dans sa globalité. Et elle a raison. Car au-delà des divergences idéologiques qui les ont conduites à s’entretuer depuis des siècles, le point commun des 3 religions monothéistes est aussi limpide que de l’eau de bénitier : la servitude de la femme. 

« Que les femmes soient soumises à leurs maris, comme au Seigneur, car l’homme est le chef de la femme, comme le Christ est le chef de l’Eglise » (Épitre de St Paul aux Éphésiens, chap5, v 22).

 Breaking   

Macron, président des riches ?

L’idée fait peu à peu son chemin dans l’opinion. Sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la presse, de nombreux commentateurs ne se posent désormais plus la question et n’hésitent pas à l’affirmer. Ce sentiment n’est-il qu’une impression que rien ne justifie réellement ou repose t-il sur des faits avérés ? 

Le diable se cache dans les détails 

15 septembre 2017. Assis entre Christophe Castener et Nicole Belloubet, Emmanuel Macron a convoqué la presse pour assister à la signature officielle du décret d’application de la loi ‘’de confiance dans l’action publique’’. Celui que certains appellent le ‘’Kennedy français’’ se la joue à la Trump.

Le Casse du siècle

La véritable source de financement des partis politiques, sont les élections législatives. Depuis 2012, ce sont en effet près de 68 millions d’euros qui sont distribués chaque année aux partis politiques.

Vous ne le saviez pas, mais votre voix vaut de l'or !

Les Oies de Pavlov

Ce qui fonctionne si bien pour nous vendre de la soupe de supermarché fonctionne aussi pour nous faire gober les salades des politiciens. Une technique marketing dite du « bourrage de crâne », directement issue du monde de la Pub et appliquée au monde politique. L’objectif : occuper tout l'espace médiatique

La victoire de LREM aux élections législatives n’est une surprise pour personne. Avec ses 308 élus, le mouvement d’EM obtient à lui seul une majorité parlementaire qui devrait lui laisser les coudées franches pour mener à bien les réformes promises pendant la campagne présidentielle.

En Marche forcée

Le Filou ou la chaise vide ?

En toute objectivité, quel serait, pour nous, le plus grand risque : confier le destin de la Nation à un incompétent ou bien laisser la place vide quelques semaines, le temps qu’un nouveau scrutin ait lieu avec de nouveaux candidats que nous aurions, cette fois, le droit de choisir ?

Vote Blanc, l'exigence démocratique

L’acte électoral est devenu en France comme dans l’ensemble des démocraties occidentales une pratique ordinaire. On a tendance à le banaliser et ne plus y faire attention, tant il parait acquis et évident.

Or, l’acte de vote n’a rien d’anodin. 

Abstention, piège à c.. ?

Le phénomène abstentionniste se confirme comme le premier parti de France. Mais plutôt que de s’en émouvoir, il convient de comprendre le sens de cette abstention à la fois massive et systématique. Que dit-elle ?

A quoi sert-elle ? A qui sert-elle ?!

Entretien à l'Elysée

Ce vendredi 24 novembre, jour de Black Friday, tandis que les grandes marques rivalisaient d’imagination mercantiles pour nous faire les poches - au point de se demander si on ne se fait pas arnaquer le reste de l’année - j’étais invité à l’Elysée par le conseiller politique d’Emmanuel Macron pour plaider en faveur du vote blanc. 

De nombreux cas de patients aux doigts mutilés et recouverts de pansements seraient rapportés par les services sanitaires. D’après le ministère de la santé, il s’agirait d’un virus qui toucherait les électeurs d’Emmanuel Macron et pousserait les victimes à se mordre les doigts. 

Alerte Contagion

Interview BFM TV

28 mars 2017. Un sondage annonce 40% d'intentions de votes blancs pour le premier tour de l'élection présidentielle. 

Retrouvez mon intervention sur le plateau de BFM TV pour commenter et analyser ce sondage 

Au Pays des Souris

Il était une fois, dans une galaxie lointaine, très lointaine, un lieu imaginaire, un pays merveilleux appelé le ''Pays des souris''. Le pays des souris était bien organisé. Chacune avait sa place et jouait un rôle dans la société. Elles avaient même un parlement et tous les 5 ans, elles votaient pour leurs représentants…

Interview KONBINI

Invité par les équipes de Konbini, à m'exprimer sur les vertus du vote blanc, découvrez mon Speech.

Aux actes, citoyens !

Nous avons été conditionnés à penser que nous devions remettre notre sort entre les mains des politiciens. Pourtant, n’est-il pas de notre devoir, à nous citoyens, de prendre en main notre destin politique et de limiter le pouvoir de cette élite politicienne qui écrit les règles  tout en s’en exonérant ?

13 novembre : le gouvernement savait !

Vendredi 13 novembre, vers 14h, en arrivant à Bercy pour y déposer mes habituels bouquets de fleur, je suis accueilli par un exceptionnel dispositif de sécurité. Les fonctionnaires habituels me reconnaissent, mais ils sont eux-mêmes encadrés par un inhabituel service  de sécurité.

Conférence : Sommes-nous en démocratie ?  

C'est la question qui m'a été posée ce 29 avril 2016 à Lyon dans le cadre d'une conférence-débat sur la Démocratie. Pour cette occasion, j'étais invité aux cotés de Dominique Rousseau, professeur en droit constitutionnel, David Guez, fondateur de LaPrimaire.org, du député européen Jean-Marie Cavada et des représentants du mouvement #MaVoix.

Qui suis-je ?
Contact

©Stephane Guyot 2020- Tous droits réservés