Si Jésus naissait en 2020

Publié le 24 décembre 2020

  Personne ne regrettera que l’année 2020 se termine enfin. En cette veille de Noel, je vous propose de l’achever définitivement sur une note d’humour en imaginant la dépêche AFP nous annonçant la Nativité si elle avait lieu de nos jours. Je précise à toutes fins utiles qu’il s’agit d’une fiction…

 

  Dans la nuit du 24 au 25 décembre 2020, le Samu Social de Paris est intervenu auprès d’un couple de SDF qui avait trouvé refuge dans le parc des Buttes-Chaumont dans le 19e arrondissement de la capitale pour donner naissance à leur nouveau-né. La police s’est immédiatement rendue sur place. D’après les premières constatations, le couple serait originaire de Palestine et était en route vers Calais. Ils ont été pris en charge par les services sociaux de la ville et transférés à l’hôpital Tenon. La mère et l’enfant se portent bien. 

   Trois étrangers ont également été interpellés. Le Ministère de l’Intérieur s’interroge sur l’origine de ces trois hommes qui n’avaient pas de papiers d’identité mais étaient en possession d’or et de produits suspects. Les trois hommes prétendant être des messagers de Dieu, la police anti-terroriste à ouvert une enquête préliminaire pour « association de malfaiteur en vue d’une entreprise terroriste ». Ils ont été placés en garde à vue. Les produits suspects ont été envoyés en laboratoire pour analyse.

   D’après les services sociaux en charge de l’affaire, la mère de l’enfant ne serait pas majeure. Elle prétend être encore vierge et affirme que le bébé vient de Dieu. La consommation de stupéfiants, probablement amenés par les trois étrangers, pourrait expliquer les délires de la jeune femme. Elle a été placée au Centre hospitalier Sainte-Anne pour des examens médicaux et psychiatriques. Si son état mental le permet, elle pourrait être mise en examen pour « mise en danger d’autrui ». Le père, un charpentier d’une cinquantaine d’années, pourrait être poursuivi pour détention illégale de stupéfiants et détournement de mineure.

   Valérie Pécresse s’est indignée du manque de places d’hébergements d’urgence en cette période de grand froid. La Présidente de la Région IDF n’hésite pas à pointer les carences de la Ville de Paris et accuse directement Anne Hidalgo pour son manque d’anticipation. Face à ces accusations, la Maire de Paris a immédiatement réagi en annonçant sur Twitter la création d’une taxe sur les véhicules de plus de 5 ans pour financer la construction de nouvelles structures d’accueil d’urgence.

   Marine Le Pen dénonce l’absence de contrôle aux frontières qui incite les étrangers à venir accoucher en France pour obtenir la nationalité française et bénéficier des allocations familiales. Pour Jean-Luc Mélenchon, ce drame social est la conséquence du capitalisme sauvage qui augmente les loyers et interdit l’accès à un logement décent pour les familles modestes. De son coté, Ségolène Royal interpelle les médias et demande « si le Général de Gaulle aurait laissé une jeune Palestinienne accoucher en pleine rue ». 

   Emu par la polémique, Emmanuel Macron s’est exprimé depuis sa résidence de Courchevel où le couple présidentiel est maintenu en confinement. Dans son allocution de fin d’année, le chef de l’Etat a souhaité rappeler que, depuis son élection en 2017, le gouvernement a réouvert les places d’accueil qui avaient été supprimées par son prédécesseur. Il invite le charpentier à traverser la rue pour trouver un emploi et affirme qu’il s’occupera personnellement de son dossier de régularisation. 

   Sur les réseaux sociaux, le hashtag #JusticePourLesSansPapiers se répand comme une traînée de poudre. Un collectif de soutien a été crée. Il dénonce les arrestations abusives des sans-papiers et appelle à une marche blanche dans les rues de Paris. Malgré l’interdiction de la préfecture pour cause de Covid-19,  Nicolas Dupont-Aignan a confirmé sa présence en tête de cortège. 

   

Après examen médical, la jeune femme mineure a effectivement été reconnue vierge. Le couple a été placé en garde à vue pour rapt d’enfant. Le dispositif Alerte Enlèvement a été déclenché afin de retrouver les véritables parents du nouveau-né.

©Stephane Guyot 2021- Tous droits réservés